VENDREDI 18 NOVEMBRE 2016
M pour Montréal: FELP  +CHIENVOLER / Lee Harvey Osmond

Felp fabrique un univers ou la basse est présente, le beat est bancal, les ésynthtiseurs se mélangent au sax et autre samples de soul.

Depuis 2005, Jérémi est actif professionnellement dans le domaine de la composition et de la performance musicale. Ayant dirigé ses propres ensembles allant jusqu’à une dizaine de musiciens, il a su extraire le psychédélisme des musiques populaires occidentales autant que la transe des musiques traditionnelles de l’Orient et du Maghreb. Ses deux stages en musique turque (2010 et 2012) à İstanbul, ainsi que ses nombreuses collaborations avec des musiciens d’origine arabe à Montréal et Toronto, l’ont amené à adopter un système de composition modal non-tempéré, le tout accompagné d’une habitude de son enfance d’utiliser des bandes magnétiques et magnétophones comme moteurs du hasard contrôlé.

Produced by Michael Timmins (Cowboy Junkies) in the intimacy of his Toronto Roncesvalle studio, the humanity of the album is like the warmth of blood that rushes to the cut: a sudden alive jolt in the middle of peril and uncertainty; a suspension of possibility that anything can happen next. Redolent with swooning horns and guitars that bob and weave, Lee Harvey Osmond’s voice - forever the hallmark of his sound which spans over three decades of work - sounds, here, like a warm hand to the forehead, an arm on the arm of the stricken, a comfortinggrowl at the heart of a screaming world.