MERCREDI 30 MARS
BLEU JEANS BLEU_Lancement de l’album Franchement WOW

Claude Cobra — prononcer Cobrrra — et ses musiciens jeansés n’ont pas peur du plaisir coupable. Bleu Jeans Bleu offre un exutoire musical, une poésie du dimanche que l’on chante à tue-tête dans un froc de jeans. Un froc que l’on parade avec, ou sans manches. C’est à la discrétion du fan. Né à Victoriaville, Claude Cobra s’est fait connaître dans une vie parallèle folk rock. Sous le nom de Matt Track, il a cumulé les heures de studio — une série de quatre EP, deux albums, plusieurs paires de phentex — et près d’une centaine de spectacles. C’est clair : le tendre parolier des Bleu a les guitares et les planches expérimentées. Depuis le lancement de son premier long jeu savamment nommé Haute Couture Gold en novembre 2013, Bleu Jeans Bleu a fait plus de 50 spectacles (Festival d’été de Québec, International de montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu, Woodstock en Beauce, Place des Arts). Nombreux sont ceux qui ont réalisé que les refrains et les riffs du groupe ne sortent jamais — mais alors vraiment jamais — du crâne. De cet album de tissu de coton sergé sont par ailleurs nés les vers d’oreille nationaux Vulnérable comme un bébé chat et J’te gâte all dressed, largement déployés sur les radios commerciales. Début 2016, le deuxième effort baptisé Franchement Wow pousse la sauce country-soul-alternative encore plus loin et lui ajoute un brin de disco-gourmandise. Le quatuor aux habits de denim y louange les fruits frits, le pudding, les lendemains de veilles et les Winnebagos. Comme l’objectif était cette fois-ci de penser toutes les subtilités de ce projet intentionnellement douteux, Mathieu Lafontaine et Christian-Adam Gilbert ont choisi de le réaliser, le produire et le lancer sur leur toute nouvelle étiquette indépendante Chalet Musique. De la composition à la mise en marché, paraît que tout est permis quand c’est DIY, bébé.