VENDREDI 6 MARS 2015
MARK SULTAN  +BIRDS OF PARADISE  +LUNAR EXILE  +DJ BONNES MANIÈRES

BILLETERIE: http://thepos.co/cfb

Admission:

12 $ à la porte

10 $ à l’avance au Divan Orange

"Mark Sultan peut bien être le meilleur ‘One-Man Band’ dans le monde."

  • Toothache, Italy
Oui, Lou Reed était un fan de sa voix: http://www.businessinsider.com/lou-reed-spotify-playlist-2013-10

Couverte par Lala Brooks (The Crystals), Heavy Trash, Black Lips, Atlas Sound, etc…

 

Après une tournée mondiale de Madagascar à Carnegie Hall en 2012, 2013 a vu Mark Sultan rejoindre forces avec King Khan pour faire quelques spectacles comme ‘The King Khan & BBQ Show’ pour célébrer le réédite de leurs 3 albums. Il a sorti un 45 tours avec Black Lips sur Hozac Records, et un nouvel album avec Bloodshot Bill comme ‘Ding-Dongs' sur Norton Records. En Mars, il a visité la Russie. En Avril, l'Europe et les Etats-Unis. En Mai et Juin, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et Asie. À l'automne, Europe de l'Est. 2014 signifie beaucoup plus de visites, de nombreuses nouveautés avec de nombreuses bandes!

“L'une des plus belles voix de nombreuses années, avec un fil sans fin des perles musicales. A ne pas manquer. "

Écouter ce morceau exclusif, 'Oh, Summertime', sur RollingStone.com: http://www.rollingstone.com/music/news/mark-sultan-oh-summertime-20120524

 

L'incroyable ‘War On Rock N Roll’ (artwork par Gary Panter!)est disponible sur In The Red Records.

Ou en téléchargement gratuit ici: http://www.mediafire.com/?ig369z6yv31qja3

  “Mark Sultan vient de publier deux nouveaux albums (‘Whatever I Want’ et ‘Whenever I Want’) sur In The Red Records Los Angeles, Californie. Le matériau est dans la même veine qu'il a extrait de la fin (et des années): Early rock'n'roll, psych, avant garde, free jazz, doo wop, early r&b, garage punk, punk rock, etc..... jeté dans un pot et mijoté sur sa voix incroyable. Covers d'artistes comme Ultravox, The Stains, et plus complètent la collection. Les collaborateurs comprennent Choyce (Red Mass), Jared (Black Lips), Cole (Black Lips), Erin (Spits), Danny (Gories), Matteo et Davide (Mojomatics), etc .. Les deux albums seront sont rejoints par quelques 45 en États-Unis, ainsi que l'un des trois nouveaux 45 sur sa propre ‘Sultan Records’ " MOJO magazine UNCUT magazine   “MARK SULTAN aidé a dirigé le mouvement moderne garage-rock et doo-wop, possesseur d'une voix comparable à soul greats comme Sam Cooke. Il ne cherche pas la reconnaissance et de crédit, mais ne vous méprenez pas, il est LA VOIX. Un hitmaker. Ses groupes actuels et anciens, impressionnant: The Spaceshits, Les Sexareenos, The King Khan & BBQ Show, The Almighty Defenders (avec King Khan et Black Lips), Ding-Dongs (avec Bloodshot Bill). Il a visité le monde en solitaire, et avec de nombreux groupes stellaires. Son catalogue de sorties sur des labels impressionnants: Sympathy, Goner, Crypt, In The Red, Vice, Sub Pop, Bomp!, Fat Possum, Dirtnap, etc… Ses derniers albums sont loin devant leur temps, et sont sûrs d'être classiques.” "Il n'ya aucun truc, et son cœur est sur la ligne. C'est vraiment de l'art et ca pourrait être respectable, mais il a le primitivisme sexuel de rock de vieux sans sacrifier coeur, catchiness ou l'intensité. Non seulement il sonne comme un groupe entier, mais son mépris pour les signatures de temps classiques, l'uniformité et la structure de concert, rend le spectacle d'autant plus spécial, comme le fait sa voix désincarnées et émouvants. A voir absolument ".
  • We Crime, Belgique
  “"... un héros rock garage de culte criminellement sous-estimé qui met un live show one-man-band si sincèrement passionné qu'il fait le plus primitif revivalistes rock’n’roll ressemblent imposteurs cyniques .... ceux qui croient en lui besoins de ramasser cette album improvisé en édition limitée ‘stream-of-consciousness’ ... dérangé mais brillant "
  • NOW Toronto
  “Un personnage culte, un bijou méconnu, et sorcier, Mark continue à forger haut-plateau albums et des chansons tout en tournant sans incessement, son live act dit de sonner et sentir comme «une chaîne stéréo hantée en jouant la radio pirate, avec tout le statique et anticipation ». Certains ont également dit: «Le meilleur homme-orchestre vivant, absolument dépourvu de sincérité », et: «pur magie».”   “"S'il ya un patient zéro dans le décalage garage rock de l'émulation de les aspirants Stones en 1965 à embrasser la pop Golden Oldies et doo-wop des années juste avant la Beatlemania, c'est probablement Mark ‘BBQ’ Sultan, qui publie des albums de catchy, garage intelligent plus souvent que la plupart des gens achètent des chaussures. "
  • Chicago Reader
"... Il ya une puissante interaction, étonnamment complexe des courants émotionnels dans ces chansons, de sorte que même dans les hymnes de la fête les plus évidents ont une ventre brut et blessé. C'est probablement ce qui les rend intéressants, d'une manière que la plupart de garage rock n’est pas. Mark Sultan crache du feu dans les genres que, dans la plupart des mains, ne prennent la poussière. il a appris à embrasser sa colère, et si cela ne sauve pas le rock 'n' roll, il fait, au moins, une version exitant. "
  • Dusted Magazine, US
“ ... Est ce que ‘Whatever, Whenever’ plein de hits commercialement attrayants? Bien sûr que non. Mais est-il un aperçu solide de l'approche du Sultan, l'un des enregistrements , graveleux pures qui amplifient son sens intemporel de la façon de concevoir les chansons qui déplacer et plier à chaque écouter ? Absolument . La liste des genres que le Sultan tombe sur est facile, mais plutôt futile, étant donné qu'il peut toucher à tant de genres avec aisance. ‘Whatever, Whenever’ n'est pas différent. Ce que beaucoup peuvent confondre comme plutôt chaotique est tout simplement un aperçu dans l’ame d’un musicien qui regarde les genres comme les rétrécissements. Dans une époque où être un "garage-rock" constitue marteler une douzaine de titres terriblement comparables, Sultan se présente comme un artiste sans beaucoup de ses contemporains.”
  • Pop Matters, US
  "... En déplaçant dans les territoires non couverts par lui ou un de ses divers groupes, il a réussi à faire quelque chose d'éthéré et étrangement belle."
  • Pitchfork, US
"... est le titre parfait pour cet album car il ne se conforme pas, il ne se sent pas forcé et ça va dans n'importe quelle direction qu'il veut. Dans un monde de retours en arrière de garage ennuyeux c'est un vrai plaisir d'avoir un talent doué comme Mark Sultan battant le pavillon ".
  • Sounds XP
"... Un artiste incomparable" - Musicworks   “... La meilleure, mais plus sous-estimé voix aujourd'hui, avec encore un autre genre-défiant collection de chansons révolutionnaires, répartis sur deux albums, prouvant sa série prolifique est pas un hasard. Et n'est pas non plus son talent." - LA focus   "Le meilleur homme-orchestre vivant. Si vous ne me croyez pas, regardez-le en concert. C'est absolument surnaturel et soufflera votre esprit." - London Times                                        

Pop songs about love and confusion.