VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2013
SAGAPOOL  +DJ JP

6@8 Cabaret avec Martin Goyette (Blues) – GRATUIT

21h30 – SAGAPOOL

Musique instrumentale inspirée

Félix 2012 album de l'année instrumental. En tournée continue!

Si la musique de Sagapool a ce caractère moqueur, c’est que ses membres ont un penchant pour les manigances tordues. Le groupe s’est notamment rendu célèbre pour avoir fait exploser une contrebasse et pour aimer surprendre l’auditoire — et le régisseur — en se catapultant sur scène à la dernière minute (une pratique aussi comique qu’insolite, qui a éventuellement inspiré la pièce Le fil boréal). Ils peuvent sonner comme le Hot Club envahi par des « beatboxers » en liesse (Mon cousin joue du synthé) autant qu’un ensemble contemporain téléporté dans une réception de noces bucoliques (De cordes et de bois).

Les membres de Sagapool ont mûri ensemble et ont gagné en sagesse. Une sagesse mélodique. La réflexion derrière l’exécution fait désormais en sorte que ce sont les mélodies, et pas seulement les « grooves », qui guident la troupe. Elles naissent parfois d’une simple note, inspirées autant par la musique de film et la musique classique que par les folklores gitans et d’Europe orientale.

« Nous voulons que les gens se lèvent et dansent, mais aussi qu’ils pensent », confie Bourque. Pour ce faire, Sagapool compte sur son riche héritage culturel. « Le nom "Sagapool" ne veut rien dire comme tel, mais en français, il évoque vaguement une vieille histoire familiale qui se transmet de bouche à oreille », ajoute-t-il.

Ladite histoire regorge de personnages et de lieux intrigants. Avec ses membres d’origine hongroise (le percussionniste Marton Maderspach) et italienne (l’accordéoniste de deuxième génération et cofondateur Luzio Altobelli), et ses liens avec les fabuleuses Îles-de-la-Madeleine, au Québec (Le vent des Îles), ainsi qu’avec les cultures colorées de la Côte-Nord du St-Laurent, le groupe sait parfaitement saisir la simplicité et la vivacité des lieux et des gens du Nord. Les pièces défilent comme autant de petits voyages, du noyau cosmopolite de Montréal aux confins du Nord-Est canadien, des plus sereines étendues aux ponctuations les plus vibrantes d’énergie.