MERCREDI 27 NOVEMBRE 2013
JACQUEMORT PRÉSENTE LA MONTAGNE DE FEU (Lancement)  +IL DANSE AVEC LES GENOUX

8$ à l’avance | 10$ à la porte
En vente au Divan Orange, à L’Oblique et juste ici

 Grosse Boîte est fière de présenter La montagne de feu, premier album complet de Jacquemort, disponible en CD et en format numérique dès le 25 novembre 2013. Projet amical de longue date de Thomas Augustin (Malajube), Julien Bakvis (Meta Gruau) et Julien Michalak (Meta Gruau, Bateau Noir), Jacquemort revient avec une pop élaborée et songeuse, un chapitre réfléchi et mature faisant suite au fébrile EP Dent de lait (2007).

Après un hiatus de 5 ans découlant de l’activité de Malajube, Augustin trouve du temps pour créer quelques maquettes plus personnelles; la formation s’apparie Melissa Di Menna (Meta Gruau) et Rémy Nadeau-Aubin (Hot Springs, Bateau Noir) et se remet à la composition à l’hiver 2012 pour enregistrer différentes sessions à la maison et en studio. Ces sessions seront débroussaillées et mixées par Jace Lasek (The Besnard Lakes) – en résultera La montagne de feu, un album de roulis et d’affluence, marqué d’amitiés, de séparations, de chats et de pères hippies. Explorant le flou des disparitions, le temps qui nous rattrape, le mystique de la nature, et célébrant les affections qui unissent les membres du groupe, La montagne de feu dévoile l’énergie contemplative d’un travail collaboratif aux arrangements luxuriants et fluides, puisant dans les bagages musicaux de chacun.

Jacquemort présentera La montagne de feu lors d’un spectacle-lancement ce 27 novembre 2013 au Divan Orange. D’ici là, on se conforte avec le premier extrait cossu de claviers au thème actuel/Internet des félins, « Adieu mes chats », disponible sur Bandcamp.

Fondé en 2004 par Thomas Augustin (Malajube), Julien Bakvis (Meta Gruau) et Julien Michalak (Meta Gruau, Bateau Noir), Jacquemort s’affaire d’abord à une pop casse-tête et sensible, mathématique et tramée, qui voit un premier aboutissement dans le EP Dent de lait en 2007, cinq pièces enregistrées en une semaine dans un chalet des Cantons de l’Est. Après un hiatus de cinq ans découlant de l’activité de Malajube, Thomas produit quelques maquettes au piano et la formation s’apparie Melissa Di Menna (Meta Gruau) et Rémy Nadeau-Aubin (Hot Springs, Bateau Noir) pour se remettre à la composition à l’hiver 2012 et enregistrer différentes sessions à la maison et en studio, sessions qui seront débroussaillées et mixées par Jace Lasek. En résultera La montagne de feu : un premier album complet marqué d'expérience(s), d'amitiés, de séparations, de plages, de chats et de pères hippies, et une célébration des affections qui nous unissent.

Formation de rock exploratoire francophone basée à Montréal, IDALG se plaît dans l'intensité et la curiosité. Les textes traitant d'envahissement, de désordre et de déséquilibre se voient enveloppés par une musique qui passe d'une pop hypnotique à un rock psychédélique décapant.

Les musiques et paroles du guitariste-chanteur Jean-Michel Coutu sont appuyées par le drum tout en force de Félix-Antoine Coutu, la guitare énergique de Sébastien Sauvageau, le clavier et la voix délicate de Yuki Berthiaume, les percussions et effets sonores de Philippe Beauséjour (avec lequel J-M Coutu partage également la scène dans Phil Console) ainsi que la basse du tout fraîchement débarqué, Joël Racine.

Leurs deux EP, La Grande Chef et Arachno-Botanique, ont été produits par le groupe puis enregistrés et mixés par Jean-Michel Coutu (enregistrement et mixage pour Jesuslesfilles, Silver Dapple, Pypy, Compilation Forchristsake 2012).