MERCREDI 4 SEPTEMBRE 2013
Fordamage  +Mermonte  +Florian Mona

Les Tontons Tourneurs et les Bars en Trans et Vieilles Charrues présentent: Fordamage + Mermonte + Florian Monat

Aprés une visite au FME en Abitibi, ces trois groupes nous font l’honneurs de passer au Divan orange juste avant leur retour….on vous assure que ça vaut le détour, soyez présent !!

L'énergie, formidable camouflet pour les gens n'ayant rien à dire. La violence, magnifique carapace pour les musiciens ayant peur d'oser. Le discours politisé, une bouée de secours pour les suiveurs.Ils ont souvent été comparés à The Ex, Shellac par le passé. Sur ce nouvel opus, leur musique évolue vers de la pesanteur, une transe qui se veut violente et qui vous imprègne.

Rappelant parfois les sonorités de Tortoise, Jim O' Rourke ou Efterklang, ce premier album auto-intitulé nous emmène sur les rivages d'une pop classieuse, intime et insaisissable à l'écriture moderne et sophistiqué. A l'image d'un conte de fées, on explore le premier effort de Mermonte avec innocence, comme pour mieux se laisser emporter par son univers à la beauté intrigante ; mélange de Français et d'Anglais, de Post rock et Pop de chambre, un peu Paris, un peu Chicago aussil.

Trois ans après un premier album éponyme, où l’on découvrait l’univers songeur du jeune Rennais, Florian Mona revient avec un nouvel EP sensible, duquel est extrait le single “Le Large”. Des mélodies noisy bouleversantes de Grandaddy, à l’écriture dont Daho et Dominique A sont parents, Florian Mona parvient à synthétiser tout cela sans anicroches. Le résultat n’en est que plus bluffant et à découvrir.

Le son pop de son premier essai devient plus rageur, davantage frontal. Les guitares résonnent désormais dans des espaces élargis par les nappes de synthétiseurs. Les textes – portés par sa voix mi-douce, mi-grave de dandy mélancolique – se font quelques fois sombres, d’autres baignés d’espoirs, mais toujours poétiques.

Son second album, mixé par Dominique Brusson (Dominique A) est prévu pour le 1er trimestre 2013. « Les InrocksLab »