MERCREDI 7 NOVEMBRE 2012
Francis Faubert  +MICHÈLE 0.

21h30 – Coup de coeur dans la série au coeur de la nuit

Site Web: www.coupdecoeur.ca/

Tarif : 12$ (13$ taxes et frais de services inclus) 12$ à la porte si disponible.

Alternative / Country / Folk

Avec ses morceaux country-folk efficaces et évocateurs, telles des histoires que l’on peut mettre en image à notre guise, l’auteur-compositeur s’est fait remarquer cette année à la finale des Francouvertes grâce à son univers bien personnel. En spectacle, il est entouré de quatre musiciens, d’orgues et de cuivres.

Venu du lointain Far West Québecois, Francis Faubert livre l'humanité à coups de trois minutes. Situé à mi-chemin entre la jeunesse sophistiquée et un « beat-nick » contemporain, l'artiste, diplômé de l'École nationale de la chanson de Granby, témoigne d'une époque un peu perdue entre la prise de conscience existentielle et le cynisme. Avec sa sincérité désinvolte, son humour et sa lucidité, le jeune artisan «plumesque» vous apporte au pays du vrai-tout-cru sur une musique country-ragtime rappelant les Johnny Cash, Hank Williams et les saloon de Lucky Luke.

Cocasse et attachante, la jeune et talentueuse musicienne originaire de Val-d’Or a migré à Montréal pour notre plus grand bonheur. Ses airs country-folk, elle les infuse de rock’n’roll et de chanson franco, y apposant des textes charmants et authentiques qui lui ressemblent.

Pour retracer les débuts de l'histoire d’amour de Michèle O. avec la musique, il faut faire beaucoup de chemin. Plus précisément, il faut rouler longtemps sur la 117 en suivant le gémissement d’un violon qui s’exprime tant bien que mal entre les mains d’une petite fille de 6 ans. Après ses premiers pas avec son groupe Kill January et les tournées rock’n roll avec ses camarades du Alek B. Thellend & the Jackkinfe Orchestra, elle a fait le grand saut. Celui de Michèle O. Après les concours (Festival International de la Chanson de Granby, FRIMAT, Francouvertes), au travers les invitations délicieuses de ses pairs à participer à leur projets ou festivals (Chercher Noise, FME, FICG, Rideau) au bricolage du premier album Assise dans ma tête et finalement à la signature de son premier contrat de disque chez « les disques Passeport », Michèle O. y va de cette jolie réflexion « Je me dis qu’après tout ça, je peux dire sans craindre de me tromper que la musique et moi, on est fait pour durer. »