MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2012
Juveniles  +Jesus Christ Fashion Barbe  +Ladylike Lily

Porte: 8$
6$ pour détenteur de la « Pass FME »

Synthpop New Wave

Juveniles est un groupe rennais prometteur qui joue une new wave électronique avec une voix élégamment timbrée et aux sons de basse bien travaillés, le tout sur des rythmes enlevés avec une classe folle. Une électro-pop fatale qui colle à la peau, de cet album éponyme se détache le titre "through the night", le groupe s' arme de synthés eighties, de beats implacables, ils ont fait aussi appel au collectif anglais breton pour un remix hallucinant de "through the night" aussi tortueux que troublant. Le français yuksek a lui aussi signé un remix bâti pour les clubs, des rennais qui déploient une réelle énergie et une belle musicalité.

Lo-Folk n' Roll

Groupe formé il y a deux ans seulement mais rompu à la scène sous d'autres cieux, JESUS CHRIST FASHION BARBE prêche le « Lo-Folk n' Roll ». Après s'être enfermés pendant de longs mois dans leur sanctuaire afin de roder leur tour de chant, les 3 compères ont déserté peignes et rasoirs pour expatrier leur musique profane (Bordeaux, Nantes, Rennes...).

Fort de concerts trépidants, le groupe commence par marquer de son empreinte le diocèse normand (Nordik Impakt 2010, Tournée des Trans 2010, lauréat du Tremplin du Cargö 2010, Festival Beauregard 2011, Audition Régionale du Printemps de Bourges). Il n'hésite plus désormais à prêcher hors de ses terres (Trans Musicales, 3 Eléphants, Rockomotives, Nouvelle(s) Scène(s)…).

L’an 2012 marque un nouveau virage dans le parcours des trois barbus. Après un passage au Printemps de Bourges, les lauréats des Jeunes Charrues 2011 se produiront cet été à Carhaix, puis aux Eurockéennes de Belfort, avant de participer au Festival de Musique Emergente de Rouyn-Noranda au Québec.

JESUS CHRIST FASHION BARBE, par ses mélodies entêtantes et ses rythmes qui cavalent, crache à la face de ses disciples une musique vigoureuse, aux sources même de la pop. De quoi convertir de nouveaux apôtres et de communier tous en choeur.

 

On avait laissé LADYLIKE LILY à des contrés boisées et fleuries à l’aube du très épuré «On My Own EP». La jeune femme livrait alors ses tous premiers morceaux : des chansons mélodieuses portées par une voix de velours. Une première réalisation intime et sans artifice s’écoulant à plus de 3000 exemplaires. Après deux ans de tournée seulement accompagnée d’une guitare, d'un ingé son et de quelques loopers , Orianne Marsilli ressent l’envie de partager cette aventure si personnelle avec d’autres musiciens. Elle décide alors d’agrandir son cocoon artistique et invite ses amis Loïg Nguyen, Yoann Buffeteau et Pierre Marolleau sur son premier album. Issus de la scène Rock indépendante (Fordamage/Montgomery/We Only Said), ils créent ensemble une nouvelle matière sonore bien éloignée de l’esprit des premiers enregistrements . Un univers poignant plus sombre, presque mystique aux accents aériens et vaporeux. Tissé pendant quatre long mois d’hiver «GET YOUR SOUL WASHED» renferme une multitude d’arrangements et de sons collectionnés, donnant naissance à un douze titres à la production très soignée. L’occasion pour LADYLIKE LILY d’affirmer un changement radical dans sa musique mais également dans sa démarche plus indépendante.