MARDI 10 JANVIER 2012
PETUNIA  +Felix Soude  +Lisa LeBlanc

Idm / Rockabilly

Rock-a-Hillbilly yodeling Country Blues Boy, strikes out all across Canada. Coming soon to town nearest you, or biking distance anyways. "Rousing organic sound" -Dig this real (NYC) "...(he s) very eclectic...(his) music is unmistakeable." -CBC Mainstreet, New Brunswick "...foot-tapping country and western laced with rock and jazz." -The New York Post, NYC (For all the press, see petuniamusic.com) three cds for sale.

The Peterborough Examiner said about Petunia,”…hillbilly-flavoured-swing inflected-ragtime-goodtime-thunderously rolling-one-of-a-kind-you-don’t-want-to-miss-this-sort-of-a-show.”

“ Gros coup de cœur pour Félix Soude. D‟entrée, il frappe juste en se moquant de lui-même dans son titre d‟ouverture “Y‟a rien qui m‟dérange et c‟est ça qui m‟dérange”, mix de Renaud, Plume Latraverse et Damien Robitaille. Après, il peut foncer dans le tas, ce qu‟il fait avec malice et aplomb. Sur des airs rock „n roll efficaces, il donne un bon coup de pied dans le paysage musical béni oui-oui, tout d‟abord avec un “Vivre en Gaspésie” aussi acerbe que rigolo, qui déglingue à tout va, puis avec “L‟expérience canadienne”, superbe morceau anti-raciste (”Vous ouvrez vos frontières, mais pas toujours vos cœurs !”). Ce freluquet à barbichette et au sourire ravageur est un vrai bum pas fréquentable ! Méfiez-vous, vous allez vite vous faire avoir ! ” Serge Beyer, Longeur d'ondes, juillet 2007

LISA LEBLANC

Avec un premier album paru en 2012 et vendu à plus de 80 000 exemplaires, une tonne de spectacles dans les salles les plus courues du Canada, de la France et de la Belgique, la chanteuse et musicienne Lisa LeBlanc connaît un brillant début de carrière. L’arrivée de son mini-album Highways, Heartaches and Time Well Wasted confirme l’étonnante créativité de la jeune artiste.Disponible le 4 novembre sous l’étiquette Bonsound, celui-ci réunit cinq titres originaux et une reprise de la chanson folk traditionnelle américaine Katie Cruel popularisée par Karen Dalton, dont Lisa signe les arrangements. La musique retrouvée sur Highways, Heartaches and Time Well Wasted est inspirée du poignant road trip qu’a fait Lisa aux États-Unis, dans la lignée des voyages de la Beat Generation: Nashville, Memphis, New Orleans, Las Vegas, Austin, San Francisco. Enregistré tout de go à Charlo au Nouveau-Brunswick avec ses musiciens Maxime Gosselin (batterie) et Jean-Philippe Hébert (guitare), Highways, Heartaches and Time Well Wasted est imbibé de l’âme des Maritimes. Brad Barr, Émilie Bernard, Pierre-Guy Blanchard et François-Régis Pagé ont également collaboré à cet opus mixé par Pierre Girard et Joseph Donovan. À la réalisation, Emmanuel Ethier a su exploiter à merveille les forces de l’Acadienne de 23 ans, tout en l’invitant à transgresser les frontières, sinon à sortir de sa zone de confort. À la sortie d’une période d’enregistrement très spontanée, folle et libre, cette musique aux accents americana sied parfaitement à la personnalité chaleureuse et terre à terre de Lisa LeBlanc. /// With the release of her platinum-selling debut record in 2012 (released in Europe in 2013), and a relentless tour throughout Canada, France, Belgium and Switzerland, singer-songwritter Lisa LeBlanc had a brilliant launch to her career. Her irresistible charm lies in her unique self-described “folk-trash” style, and her upcoming mini-album Highways, Heartaches and Time Well Wasted is proof of her amazing creativity. Available on November 4th, 2014 via Bonsound, the opus is composed of five original tracks and a cover (arranged by Lisa) of the traditional folk song Katie Cruel, popularized by singer Karen Dalton. Craving adventure, Lisa LeBlanc hit the road in 2013 and followed the path of the Beat Generation across Nashville, Memphis, New Orleans, Las Vegas, Austin and San Francisco. It was during this trip that she found the inspiration for the music on this record. Recorded on the fly in Charlo, New-Brunswick with her loyal musicians Maxime Gosselin (drums) and Jean-Philippe Hébert (guitar), Highways, Heartaches and Time Well Wasted is infused with the spirit of the Maritimes. Brad Barr, Émilie Bernard, Pierre-Guy Blanchard and François-Régis Pagé also participated in the recording of this EP, mixed by Pierre Girard and Joseph Donovan. The young and talented producer Emmanuel Ethier brought an unexpected creative force out of the 23-year-old Acadian by encouraging her to leave her comfort zone. The result of these spontaneous sessions is an Americana sound that perfectly suits the grounded and warm personality of Lisa LeBlanc.