VENDREDI 6 JANVIER 2012
Filthy Haanz  +Apple Blue  +Dj Ricky Roll

Turbo Productions présente

Filthy Haanz ne sonne pas comme un trip d'acide, mais il emprunte au genre la prédominance d'un groove hypnotique sur des structures simples, le tout saupoudré de textures sonores éclectiques. Le temps de cinq chansons, Filthy Haanz reste en territoire pop, rappelant Damon Albarn, Beck et les Red Hot Chili Peppers, sans le funk d'aréna macho. Capable d'être très accrocheur, ça s'essouffle malheureusement rapidement.

C’est-à-dire? C’est-à-dire qu'après avoir débuté en lion, Filthy Haanz tombe dans l’indie générique à la Deerhunter, en plus de nous offrir une reprise de la première chanson qui ne diffère pas assez pour être pertinenthttps

Indie / Rock / Surf

Apple Blue se la joue rétro-indie depuis le lancement de son premier disque, Less Is More, en mars dernier. Le quatuor a trouvé son chemin entre les influences surf des Beach Boys et Tornadoes et les saveurs d’aujourd’hui, clavier à l’appui. Des titres comme « Tires On » témoignent de la qualité d’Apple Blue et se révèlent être de réels tubes qui justifient que le groupe ait aussi ouvert pour Girl, dans la foulée. À écouter à la plage, comme ils disent, ou dans un salon décoré de palmiers.