VENDREDI 9 DÉCEMBRE 2011
The Easton Ellises  +Le Couleur  +pendentif  +GHETTO PONY

Meg Showcase présente:

The Easton Ellises

The Easton Ellises , c’est Alex D et Simon Roy, amis depuis l’école secondaire. Ils se sont rencontrés alors que Simon étudiait la musique et Alex, les arts visuels. Durant les quinze dernières années, ils n’ont cessé de faire de la musique ensemble, allant du rock pyschédélique au punk rock, en passant par l’expérimental et le house progressif.

The Easton Ellises EP : ONE à été écrit à huis clos en l’espace de quelques mois. Le studio, rempli d’encens et de vapeurs de vin, fut le milieu par excellence pour faire naître l’inspiration.

Le but : créer une musique autant pour les salles de spectacles que pour les planchers de danse. Le résultat : une combinaison d’électro et de grosses guitares rock, tel un synthétiseur faisant l’amour à une Les Paul. Un TR808 travesti en Ludwing supraphonic.

Du sexe, de l’amour, des fantasmes et des dépendances. Des femmes peintes telles des toiles, des amours malsains, des bouteilles vides et des pistolets : c’est ce que renferme le premier EP des Easton Ellises.

Le Couleur rappelle le song-writing pop de Metronomy et le disco kaléidoscopique de Todd Terje. Laurence Giroux -Do, chanteuse québéco-vietnamienne, parle d’Amour, qu’il soit simple et naif, ou encore torturé et complexe, sur fond de disco moderne, tant vaporeux que vitaminé. En 2010, Le Couleur sort son premier album Origami qui leur permet de se propulser au sommet des charts des radios indépendantes du Québec. C’est définitivement en 2013, avec l’EP Voyage Love que le groupe atteint une reconnaissance internationale. En plus d’une presse unanime au Québec et au Canada, le EP reçoit un accueil chaleureux des blogs et magazines dans plus de 15 pays. Cette année Le Couleur lance Dolce Désir avec une tournée liée et une jolie date au MEG ! - See more at: http://megmontreal.com/fr/30-juillet-2015/divan-orange_30072015/item/616-le-couleur-ca.html#sthash.iHa8P4lE.dpuf

En se choisissant un nom masculin pour un objet souvent porté par les femmes, les six membres de Pendentif énoncent ainsi la part féminine de leur pop francophone.Des évidences frappent ici, outre la volonté de réenchanter le monde, cessongwriters pratiquent une musique rêveuse et sensible aux éléments naturels. Influencée par les saisons, les bijoux et les copains. Ils n'en sont pas à leur premier coup d'essai, ils ont fait leurs armes dans des différentes formations bordelaises et sont largement connectés avec la galaxie rémoise (notamment The Shoes et The Bewitched Hands avec qui ils ont monté différents projets il y a quelques années…).

Pendentif revendique autant l'héritage de la pop anglo-saxonne (via les productions Sarah Records) que la variété française (tous les titres sont chantés dans la langue de Benjamin Biolay), sans oublier une appétence prononcée pour les choeurs féminins.

The boys in Ghetto Pony met during their formative years in Guelph Ontario, yet it wasn't until 2004, a year and a half after moving together to Montreal, that these ponies got their horse blinds on and took their place in the race. "Shouting Squirrels, Leaping Lizards" was self-released in October 2003 and used as a demo for many Montreal shows that followed. In August 2005 Ghetto Pony toured Canada from Halifax to Vancouver in support of their first full-length "Post Apocalyptic Bubblegum Music." While always keeping a good presence in Montreal, they have also been making regular trips to Southern Ontario and have earned a steady following. 2007 saw Ghetto Pony touring the U.S. for three straight months, overcoming epic van-troubles, begging banks for credit increases, and playing more shows than they can recall. Also, their song "Praymantis" was released on a compilation from Montreal's Saboteur Records entitled "Tight." Now Ghetto Pony are hungry for something more than just Poutine. They are well groomed, fully trained and ready to gallop like their stable caught fire.