JEUDI 18 AOÛT 2011
lackofsleep  +Groenland  +Dj Élektrik Éric

Au rythme où vont les choses, l a c k o f s l e e p fera de bien belles vagues au cours des prochains mois. - Matthieu Petit, Voir Estrie

lackofsleep s’est formé à Sherbrooke en décembre 2010. Réunis par un désir commun d’embrasser un indie-rock aux teintes électro susceptible de soulever les foules, ses membres s’engagent dans un régime immodéré de répétitions et de concerts. Mené par Charles L., également leader du projet folk b.e.t.a.l.o.v.e.r.s, lackofsleep attire dès ses premiers concerts plusieurs fans qui entonneront rapidement les paroles des pièces entraînantes. Le groupe monte entre autres sur les scènes des événements Pop Montréal, M pour Montréal et MEG Montréal, en plus de remporter à l’automne 2011 le premier prix du Festival Sherbrooklyn.

Électro-Pop-Indiiiish, du fun et du dark

A l’automne 2010, Sabrina Halde et Jean-Vivier LEVESQUE se retrouvent sur les bancs de la faculté de musique de Montréal et décident alors de fonder leur propre groupe, initialement connu sous le nom de LA PIEUVRE. Le duo s’agrandit rapidement et accueille dans ses rangs un claviériste (Jonathan Charrette), une violoniste (Gabrielle Giscard-Charest) ainsi qu’une violoncelliste (Frédérique Tanguay-Gagnon). Arrivé à maturité, le groupe change de nom et se rebaptise GROËNLAND, un nom davantage à leur image : Ensemble, les membres de GROËNLAND inventent en musique un univers aux multiples reflets, parfois ¬¬¬sombre et teinté de mélancolie quand d’autres fois, c’est une légèreté naïve qui vient réchauffer nos oreilles et nos cœurs. Emmenée par la voix suave et chatoyante de Sabrina Halde, GROËNLAND nous offre des compositions sensibles et raffinées, fringant mélange de trames électroniques, de violon et de violoncelle grâce auxquelles chacun pourra voluptueusement s’oublier.