JEUDI 18 FÉVRIER 2010
the TANUKI project  +Ludo Pin

the TANUKI project

Le son dark et sexy de ces créatures magiques de la culture nipponne revient électrifier vos tympans après les avoir déjà mis à mal au MEG Showcase du 20 janvier dernier au Divan Orange. Un son qui, tour à tour, est programmé pour se défouler, chanter, hurler, danser, se calmer … et surtout s’écrier !

Les deux Français à l’origine de TANUKI PROJECT, Nady (voix) et Legyl (machines, basses et direction artistique) ont rejoint Montréal en 2007 pour laisser libre cours à leur envie de créations sonores. S’en suit la sortie de leur premier album, Playground for Everyone (Aquarius Records) en 2010, qui s’accompagne d’une tournée à travers le Canada, notamment à la Canadian Music Week, ou encore au Montreal Festival Mode & Design. En 2011, le besoin d’indépendance se fait plus fort et le groupe décide d’autoproduire son nouvel E.P. One by One, avec une direction plus sombre et froide : les basses se font saturées et les synthétiseurs industriels viennent hanter les compositions. Leur prochain album Far from the city lights est annoncé pour l'automne 2012.

Ils s'épanouissent également à travers des collaborations dans le milieu du film en composant la bande-son originale d'un court-métrage d'animation 3D pour Heliofant et bientôt Steambot Studios. Accompagné sur scène du percussionniste New-Yorkais David Duclos, le duo offre sur scène des performances visuelles et sonores saisissantes qui vous transportent dans un tourbillon des sens à travers leur univers stroboscopique.

Six ans après son installation au Québec, Ludo Pin revient avec un troisième album, Les moyens du bord, sous l’étiquette Coyote Records.
Il laisse entendre une pop-électro légère et lumineuse sur des textes empreints d’une inquiétude résignée.
Sur ce nouvel album, il porte le regard sans complaisance d’une génération sur son quotidien, sans amertume, ni regret, mais dans lequel se tisse une certaine tendresse en toile de fond.
Épaulé par son fidèle acolyte Navet Confit (Jean-Philippe Fréchette), Ludo Pin poursuit sa route avec l’équipe qu’il s’est forgée depuis son précédent album, Paris-Montréal, une nouvelle famille musicale composée de Mathieu Vézio à la batterie et Simon Dolan à la basse.
Les textes sont scandés, chantés ou parlés, la musique coule et les mots laissent filer ses émotions et ses préoccupations. 
Avec Les moyens du bord, Ludo Pin ouvre en grand le territoire des possibles.